Description du projet

100 masques pour les Hauts du Sud

Création culturelle et valorisation de l'identité des hauts

100 masques pour les Hauts du Sud
100 masques pour les Hauts du Sud
100 masques pour les Hauts du Sud
100 masques pour les Hauts du Sud
footer logo

le GAL "Grand Sud, Terres de Volcans" accompagne le développement des Hauts du sud de la Réunion par la valorisation des richesses naturelles et le renforcement de l'identité culturelle.

Coût total du projet

40 772,57€ H.T

Subvention LEADER

30 579,42€ H.T

Co financeur

Conseil Régional de la Réunion

10 193,14 €

Le Centre d’Art Contemporain de La Réunion a lancé en 2019 un vaste atelier de 100 Masques avec des élèves des hauts du Sud de l’île qui ont très peu l’occasion d’être confrontés à la création d’aujourd’hui.
Cet atelier vient poursuivre le vaste projet initié de 2002 à 2004 avec l’artiste islandais Errô, de renommée internationale : la Case Mille Masques.

Le projet « 100 masques pour les Hauts du Sud » a consisté en la réalisation d’ateliers de pratiques artistiques avec des scolaires des Hauts du Sud de l’île (Saint-Joseph, Saint-Philippe, L’Entre-Deux et Le Tampon) sur le thème de l’environnement, du recyclage, et de l’agriculture.
Les ateliers utilisaient comme matière première des matériaux issus du quotidien des enfants et de leur environnement pour la fabrication de leurs masques. A savoir :

  • le café à saint-Joseph (Grand Coude),
  • la vanille à Saint-Philippe,
  • le choka à l’Entre-Deux
  • les scories au Tampon (Piton Hyacinthe)

Les productions personnelles de chaque élève auront un portrait filmé, un ensemble qui constitue une œuvre monumentale audiovisuelle in progress, une mosaïque de couleurs qui rend hommage au métissage de La Réunion. Les élèves ne sont plus simplement des spectateurs, ils deviennent aussi les acteurs de la culture qui se construit autour d’eux.

Pour accompagner les ateliers de création et vidéo, seront réalisés 4 portraits d’agriculteurs dans un documentaire d’une durée d’environ 26 minutes.
Ce film, sera composé des témoignages des enfants, des professeurs et illustré par des prises de vue des ateliers. Par ailleurs, pour souligner et mettre en valeur la spécificité des activités agricoles des Hauts de l’île, 4 cultivateurs seront interviewés autour des 4 productions que les élèves auront utilisées pour réaliser leurs masques.

Ce documentaire favorisera une passerelle entre la culture et l’agriculture.

Ce projet est soutenu à 100% par les fonds européens LEADER et le Conseil Régional de la Réunion par l’intermédiaire du Groupe d’Action Locale (GAL) « Grand Sud, Terres de Volcans » dans le cadre du Programme de Développement Rural de la Réunion 2014-2020 volet LEADER/FEADER.